Une fois n’est pas coutume, nous partons pour seulement 2 semaines et avons opté pour le Kerala, état situé au sud-ouest de l’Inde.

PARIS-TRIVANDRUM

Plus de 30 degrés dans la tête, voilà ce qui nous attend à la descente de l’avion à Trivandrum. Fini l’humidité froide de la France et bienvenue à cette chaleur moite étouffante maigres qu’il ne soit que 4h du matin. Après récupération du bagage, nous enchaînons taxi puis train pour nous rendre à Varkala. Difficile de savoir quel quai prendre pour attendre car rien n’est indiqué nulle part dans un langage compréhensible. En voilà un, train. Nous nous asseyons au hasard après avoir vérifié la destination de celui-ci. Ce n’est pas si évident. Mais nous changeons rapidement et pour cause, nous sommes installés dans un wagon réservé aux….FEMMES!!! Et Maxime n’est pas le bienvenu! Non mais sans blague. Un petit tour de Rickshaw (un tuc tuc) à l’arrivée pour compléter la palette de transports et nous permettre de rejoindre notre guesthouse.

Train au départ de Trivandrum

Train au départ de Trivandrum

Train au départ de Trivandrum

VARKALA

Le programme de la journée sera simple : ptit dej local, ballade d’une bonne heure sous un cagnard monstre et sieste sur la plage. De toute façon, nous sommes épuisé par le voyage. La promenade le long des falaises est déjà intéressante : tout d’abord quelques boutiques où les vendeurs nous arrêtent à chaque stand (et oui c’est une station très touristique mais nous avons de la chance d’être en avril, la période creuse, donc quasiment personne), quelques pêcheurs qui démêlent leurs filets, des vaches sacrées et des…dauphins près du bord. Sur le retour, nous profitons d’une petite pause pour boire une bière bien rafraichissante. Et heureusement que nous en profitons puisque l’alcool étant interdit en Inde, nous n’en trouverons pratiquement plus de notre voyage. Notre sieste sur la plage fût interrompue par une averse comme vache qui pisse! (oui enfin attention pas de mauvaise blague sur les vaches puisqu’ici, elles sont sacrées)

Varkala

Varkala

Varkala

Varkala

Varkala

Varkala

Varkala

Varkala

Varkala

Varkala

Varkala

KOLLAM

Le temps étant mitigé, nous décidons de ne pas louer de scoot mais de prendre le train pour Kollam qui a un un retard de plus d’1h30. Ca me laisse le temps de prendre quelques photos sur les quais. Nous apprendrons plus tard pourquoi : le stokage d’un feu d’artifice a explosé cette nuit faisant plus de 110 morts juste à côté de Varkala!!!

Train pour Kollam

Nous arrivons à Kollam, une petite cité sans charme apparent mais qui grouille de partout. Nous faisons une rencontre heureuse qui bouleverse tous nos plans. En effet, nous tombons sur Hassein, un chauffeur de rickshaw qui nous indique qu’il a un plan d’enfer pour visiter les backwaters.Un ami à lui possède une guesthouse sur Munroe Island et a une chambre de libre. Pas spécialement donné mais pas plus cher non plus que de dormir sur Kollam. Aussi nous voilà partis pour 45 mn de tricycle et 3 mn de bac pour arriver chez Vijeesh et sa famille (Munroe Island Backwaters Homestay). Et autant vous dire de suite que l’on a fait le bon choix. Non seulement le cadre et la chambre sont sympas, mais en plus il s’avère que Vijeesh est un pilote de canoë hors paire et très drôle. C’est avec grand plaisir que nous faisons l’excursion (de 3h!!) dans les canaux environnants en sa compagnie, ainsi que Leslie (USA) et Julian (Allemagne). Nous ne croisons personne à part des locaux et les endroits sont splendides (bien plus qu’autour Allepey nous dit Julian). Nous rentrons avec la nuit et je suis émerveillée de voir toutes ces lucioles fluorescentes voler autour de nous. Quel bonheur!!!

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Tellement bien que nous décidons de prolonger le plaisir une journée de plus. Le lendemain matin, à l’aube, c’est cette fois ci avec Bimalan, son père que nous partons explorer canaux et lacs (pendant près de 4h!) Plus calme que la veille mais les panoramas sont encore plus époustouflants. Il y a pleins d’oiseaux en tout genre (cormorans, martins pêcheurs, aigles…). Nous nous arrêtons regarder les villageois fabriquer de la corde avec de la fibre de coco. Impressionnant ce que nos mains peuvent encore faire de nos jours.

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Après un excellent petit déjeuné préparé par la maman de Vijeesh, nous nous rendons dans un mariage traditionnel kéralais. Sublime! Nous sommes un peu gênés au début mais finalement la gentillesse des gens nous met à l’aise. Ils nous invitent à passer à table parmi les convives. ici, tout le monde peut participer au mariage, pas besoin d ‘invitation sur carton. Maxime se fait inviter dans les coulisses avec les photographes professionnels pour prendre quelques photos. Ce moment sera marqué à vie dans nos coeurs.

Les Mariés

Le Marié

La mariée

Les invités

Les invités

Les invités

Les invités

Les invités

Les invités

Les invités

Les invités

 

L’après midi, nous louons des vélos et partons explorer l’ile. Nous n’irons pas très loin mais vu la taille du vélo de Max, c’est mieux ainsi.

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

Munroe Island

KOLLAM-ALLEPEY EN BATEAU

C’est avec un pincement au coeur que nous quittons cette merveilleuse famille et retournons avec Hassein sur Kollam au départ du ferry boat. Allepey, notre destination finale n’est qu’à 100 km de là mais le trajet durera tout de même 8heures! C’est vous dire la rapidité de l’embarcation. Et tant mieux, cela laisse le temps de voir et de prendre des photos des berges (comme si on n’en avait pas déjà assez!!!)

En route pour Allepey

En route pour Allepey

En route pour Allepey

En route pour Allepey

En route pour Allepey

En route pour Allepey

En route pour Allepey

En route pour Allepey

En route pour Allepey

En route pour Allepey

En route pour Allepey

ALLAPUZHA (ALLEPEY)

Une fois débarqués et trouvé une guesthouse, nous allons dîner au Mushroom. Au menu, pas d’omelettes aux champignons psychédéliques, mais les meilleurs plats indiens dégustés jusqu’à présent. (poulet avec sauces plus ou moins épicées). Les nanns sont à faire fondre les palais.

Le lendemain ,nous louons un scooter et tentons l’expérience de la conduite indienne (à gauche et le plus gros a la priorité). Si j’avais quelques appréhensions, elles se sont vite dissipées car j’ai devant moi un pilote de compétition. Étonnant de voir avec quelle dextérité Max se fond dans le « traffic jam local ». Nous faisons une halte à Kattoor beach avant de nous rendre à Marari beach, une superbe plage à 15 km au nord.  Nous prenons notre première dose de soleil et notre premier bain dans la mer d’Oman. Impressionnant, je n’ai jamais vu une eau aussi chaude (32 /35 degrés)

Kattoor beach

Kattoor beach

Kattoor beach

Kattoor beach

Kattoor beach

Kattoor beach

Kattoor beach

Marari beach

Marari beach

Marari beach

Marari beach

Marari beach

Marari beach

Le soir, rebelotte pour une « omelette aux cèpes » 🙂

Nous décidons de garder le scoot une journée de plus et de refaire le programme : visite de villages de pêcheurs vers le sud et toast sur la plage toute l’après midi.

Plages

Fete dans la rue

Je te jure, monte y’a encore de la place

Qu’est ce qu’il fait là cet éléphant?

Marari beach

Vendeur de poisson

Eglise

Ne t’approche pas trop hein?

Toujours assorties

Canaux/ backwaters

Mais qui est là?

Ca se passe de commentaire

En rentrant, je me paye un massage aryuvétique soit disant super chouette! Je me fais enduire d’huile de la tête au pied et vu le bain de soleil que j’ai pris aujourd’hui elle frémit sur mon corps. Drôle de sensation. Sinon le massage en lui même…ouai bof, rien ne vaut un bon massage thaïlandais.

Ce soir changement de resto et c’est tout aussi bon.

MUNNAR

Dès l’aube, nous prenons un nouveau moyen de transport. Après l’avion, la voiture, le train, le rickshaw, le canoë, le ferry boat et le scooter, nous empruntons notre…1ier bus public indien.

Munnar en bus

Direction Munnar

Direction Munnar

Direction Munnar et les ghats occidentaux. Hormis le chauffeur qui se prend pour un fangio, le trajet se passe à merveille. La route grimpe sans cesse jusqu’à l’arrivée dans une petite ville provinciale, pas très attrayante aux premiers abords, mais magnifiquement entourée de collines colorées par différents verts que lui octroient les plantations de thé. Après trouvaille de l’hôtel, nous grimpons encore jusqu’au Top Station, point culminant, à la limite du Tamil Nadu. Une soixantaine de kilomètres aller retour, pas très confortable, mais le chauffeur du rickshaw est très gentil et possède des yeux de lynx, pratique pour repérer les animaux dans la jungle tout en roulant. Nous allons au moins profiter de prendre le frais pendant quelques jours.

Munnar

Munnar

Munnar

Munnar

Elephants sauvages

Ramassage des feuilles à thé

Ramassage des feuilles à thé

Ramassage des feuilles à thé

feuilles à thé

Un petit thé?

Ecureuil sauvage

Le jour suivant, ballade dans les plantations de thé environnantes en compagnie d’Alvin, le guide local, qui ironie du sort nous a fait observer (entre autres) un « chipmunk » (Actually it was a squirrel).

Trek dans les plantations de thé

Trek dans les plantations de thé

Trek dans les plantations de thé

Trek dans les plantations de thé

Trek dans les plantations de thé

Trek dans les plantations de thé

Trek dans les plantations de thé

Trek dans les plantations de thé

Trek dans les plantations de thé

Trek dans les plantations de thé

Trek dans les plantations de thé

Trek dans les plantations de thé

Trek dans les plantations de thé

Trek dans les plantations de thé

Cacao

Deuxième jour consécutif de trek (montain trek) mais cette fois ci c’est plus sportif. Même si le rythme du guide est très lent, la vue est à couper le souffle. La mer de nuages se jette telle les chutes du Niagara dans une vallée. Les photos de plantations de thé donnent l’impression de clichés d’hélicoptères tellement elles sont aériennes. Nous avons la chance de rencontrer en chemin des villageois de la forêt (vivant en autarcie) partis pendant 4 jours dans les montagnes afin qu’ils puissent récolter du miel.

Montain Trek

Montain Trek

Montain Trek

Montain Trek

Montain Trek

Montain Trek

Montain Trek

Montain Trek

Montain Trek

Montain Trek

Montain Trek

Montain Trek

Montain Trek

A notre retour, nous louons un scooter pour l’après midi et c’est parti pour explorer les alentours. « On the road again ».

Alentour de Munnar

Alentour de Munnar

Alentour de Munnar

Alentour de Munnar

Nous finissons notre journée par flâner dans le petit marche du centre ville.

Marché de Munnar

Marché de Munnar

Alentour de Munnar

Alentour de Munnar

Alentour de Munnar

COCHIN

Jour 1 :

Le jour de départ pour Cochin est arrivé. Après la descente infernale depuis Munnar, nous voilà dans les bouchons d’ Ernakulam entre autre pour cause de travaux pour le futur métro. Mais une fois le rickshaw et le ferry empruntés, nous nous retrouvons à Fort Cochin, une presqu’île pleine de charme et calme. Nous consacrons l’après midi à sa découverte avant de nous rendre à un spectacle de Katakhali (forme de théâtre dansé mais quelques éléments remontent à des rituels religieux du IIième siècle) dans un coquet théâtre en bois. Cela commence par une séance de maquillage d’1h30 puis vient une heure de théâtre muet au son d’instruments traditionnels.On s’est bien marré.

Ce soir, nous allons manger tibétain pour changer un peu.

Cochin

Cochin

Cochin

Cochin

Cochin

Cochin

Cochin

Cochin

Cochin

Cochin

Jour 2

Aujourd’hui, journée « fille » : shopping de prévu. Mais avant cela, nous passons par le quartier juif de Cochin, qui n’abrite plus que 5 ou 6 juifs en réalité. Le « Dutch Palace« et la synagogue valent le détour.

C’est parti pour affronter le trafic d’Ernakulam. Je ne sais pas si c’est parce que nous sommes en ville avec pleins de voitures, scooter et bus autour qu’il fait terriblement chaud. Sûrement mais nous apprendrons dans la soirée, que les températures de la journée ont battu le record depuis des années (46 degrés!!!!). Nous cherchons un peu de fraîcheur et rentrons donc dans des magasins de Sari tous climatisés. C’est impressionnant puisqu’il y a 5 étages et plus vous montez, plus les saris sont chers. Nous assistons aux essayages des Sari des futures mariées. Assez sympa puisque la demoiselle est sur un petit podium entourée de 3 vendeuses, face à toute sa famille qui approuve ou non la tenue du mariage. Puis nous nous baladons dans une petite ruelle où les commerçants vendent leurs épices avant de finir au marché et de rentrer sur Cochin.

Cochin

Cochin

Cochin

Cochin

Cochin

cochin

Cochin

Cochin

Jour 3 :

C’est notre avant dernier jour en Inde, nous décidons donc de découvrir les alentours en scoot et de peaufiner notre bronzage ( qui est plus proche du « paysan » pour Maxime). Nous commençons la journée par la criée où les pêcheurs revenus à l’aube vendent leurs poissons aux enchères. Un broua indien dont je n’y comprend rien. Nous poursuivons par un petit détour au lavoir où chaque matin, les hommes font leur lessive à la main et leur repassage.Deux évènements quotidiens que je vous conseille fortement.

La traversée du Ferry, où Max doit jouer des coudes en scoot, est une épreuve en soi. Mais il a l’air d’apprécier. Il s’éclate au guidon, et moi à l’arrière je prend pleins de photos. Nous passons l’après midi à Cherai beach histoire ne pas revenir trop blanc.

Cochin

Cochin

Cochin

Cochin

Cochin

Cochin

Cochin

Cochin

Cochin

Cochin

Cochin

Cochin

Cochin

Ce soir c’est la cuisine d’Inde du Nord que nous goûtons, sous forme de Wrap!

Jour 4 :

Dernière journée indienne où nous repartons sur Vypeen Island nous perdre dans des villages à travers backwaters puis faisons quelques haltes rapides sur des plages désertes pour plouffer un coup histoire de nous rafraîchir. Une superbe dernière journée.

Cochin

Cochin

Cochin

Cochin

Nous assistons enfin au seul coucher de soleil en 4 soirées et profitons de ce moment magique. Et nous ne sommes pas les seuls.

Cochin

Cochin

Cochin

Cochin

Une courte nuit de 3h et nous voilà repartis vers l’aéroport de cochin pour rentrer à Paris via abu dabi.

Nous garderons tous ces sourires kéralais en tête jusqu’à la fin de nos jours.

Cochin

RUBRIQUE POUR VOYAGEUR

Pour donner un ordre d’idée du prix, nous avons seulement dépensé 250 euros par personne (hors billets d’avion) pour deux semaines au Kérala.

Quelques prix :

Billets d’avion : Paris – Trivandrum à l’aller (avec 1h d’escale à Abu Dhabi) et Cochin – Paris au retour (avec 1h 20 d’escale à Abu Dhabi) : 400 euros/personne (pendant période scolaire)

Taxi aéroport Trivandrum – gare Trivandrum : 350 roupies

Train Trivandrum – Varkala : 30 Rp /personne

Guesthouse Varkala « Jicky’s » : 900 Rp

Trishaw Jycky’s – gare Varkala : 100 Rp

Train Varkala – Kollam : 10 Rp/personne

2 jours tout compris au Munroe island (trajet trishaw aller retour, deux nuits, deux sorties en canoe, tous les repas, location vélo) : 6800 Rp (pour deux personnes. Mais se rendre directement sur l’ile ce sera surement moins cher). On a dormi au « Munroe Island Backwaters Homestay » (faut y aller absolument, vous ne le regretterez pas!!!)

Batteau Kollam -Allepey : 400 Rp /personne

Guesthouse Allepey « Matthews Residency » : 650 Rp (très bien mais insupportable à cette saison. Trop chaud dans les chambres, pire qu’à l’extérieur où il fait déjà 40 degrés!!)

Location scooter : 300 Rp la journée

un plein d ‘essence : environ 250 Rp

Bus Allepey – Munnar : 368 Rp/2 personnes

Gusthouse Munnar « le green view » : 700 Rp

Rickshaw pour Top Station : 700 Rp

Trek plantation thé (full day) : 1250 Rp/personne

Montain trek (half day) : 850 Rp/personne

Bus Munnar – Cochin : 200 Rp/2 personnes

Rickshaw jusqu’au ferry : 50 Rp

Ferry Ernakulam – Fort cochin : 4Rp/personne

Rickshaw jusqu’à la guesthouse Fort cochin: 40 Rp

Spectacle de katakhali : 300 Rp/personne

Ferry Vypenn Island : 7Rp/2 personnes+scooter (6 Rp sans scooter)

Guesthouse « Maison casero » : 1200 Rp par nuit (je vous la conseille fortement)

Taxi jusqu’à l’aeroport de Cochin : 1200 Rp

LES PLUS :

La gentilesse des gens, leur sourire, leur honnêteté, leur accueil.

Les paysages, surtout sur Monroe Island.

Le prix du voyage.

Facilité des transports.

LES MOINS :

Grosse chaleur en Avril, donc attention si vous ne supportez pas!

Temples hindous interdits pour les non hindous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Categories: Inde

3 thoughts on “Kerala

  • Saved as a favorite, I really like your blog!

  • Nadia

    Bonjour Julie. Magnifique. Petite question. Je passe 4 nuit à Varkala et 4 nuit à Munroe Island. J’ai peur que 4 nuits à Monroe Island soit trop et peut être une nuit de plus à Varkala. Quel est ton avis. Merci 🙏. Une maman qui voyage avec son fils

    • Julie

      Merci Nadia. Franchement difficile pour moi de trancher entre Varkala et Munroe Island, tant les 2 coins sont très agréables. Tu croiseras peut être un peu plus de monde à Varkala mais cela reste un tout petit village quand même. C’est vraiment une question de feeling, passes du temps là où tu te sens bien. Un très bon voyage à ton fils et à toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>